AUGMENTATION MAMMAIRE

AUGMENTATION MAMMAIRE

L’AUGMENTATION MAMMAIRE

L’augmentation mammaire est une des procédures les plus courantes en chirurgie plastique à but esthétique.
Les indications à cette opération sont multiples de même que les techniques chirurgicales.

Augmentation mammaire: les motifs

L’hypotrophie mammaire (manque de développement de la glande mammaire pendant l’adolescence), une diminution du volume mammaire après une grossesse, des problèmes d’asymétries ou une légère ptose mammaire (descente et aplatissement du sein) sont les principaux problèmes décrits par nos patientes, désireuses de faire appel à un chirurgien pour une augmentation des seins.

Des seins développés normalement font parfois l’objet d’une augmentation mammaire, en fonction du désir de la patiente, ou après une prise de poids.

L’harmonisation du buste par rapport à la silhouette de la patiente, est le but ultime de l’augmentation mammaire.

Techniques opératoires des augmentations mammaires

Les techniques opératoires de l’augmentation mammaire sont multiples: pour cette intervention de chirurige esthétique, la mise en place d’une prothèse mammaire est la plus connue, tandis que le lipofilling pour des corrections plus minutieuses et pour la correction de défaut moins importants.

Les prothèses mammaires peuvent être mises en place suivant 4 sites d’incision differents:

  • inframmaire
  • axillaire
  • periareolar
  • transumbilical

Le choix de la voie d’abord dépend fortement des habitudes du chirurgien et de son expérience en chirurgie esthétique, ainsi que du positionnement de l’implant, subglandular (directement sous la glande mammaire) ou subpectoral (positionnement sous le muscle pectoral)

Le positionnement inframammaire est possible chez les patientes avec un creux sous-mammaire développé.

Le positionnement par incision periareolaire, donnant souvent le meilleur résultat esthétique, permet un positionnement de la prothèse excellent. Les cicatrices découlant des augmentations mammaires, sur le bord inférieur du mamelon, sont très discrètes. Elles doivent être toutefois prises en compte lors du choix de la technique.

L’ incision axillaire et l’insertion endoscopique de la prothèse mammaire garantit des cicatrices presque invisibles mais le positionnement de celle-ci n’est pas toujours optimal.

Implants mammaires

Les implants prothétiques mammaires, à contenu saline, sont utilisés plus fréquemment lors d’augmentation mammaire, ces prothèses étant recouvertes d’une solide couche en silicone. 99% de ces implants durent aujourd’hui plus de 10 ans.

Les implants mammaires contenant du silicone sont à ce jour très peu utilisés, à cause de leur risque de rupture et du fait que la rupture reste inaperçue plus longtemps.

Complications lors d’une augmentation mammaire

En plus des complications spécifiques après toute sorte de chirurgie (cicatrices hypertrophiques, infection, hématomes, serome), les complications spécifique de l’augmentation mammaire sont:

  • Contracture de capsule: création d’un tissu fibrineux autour de la prothèse qui se contracte autour de la prothèse.
  • changement de sensibilité au niveau du mamelon

Le degré d’importance des infections peut varier énormément, ainsi que leur traitement  et leurs soins, allant de l’administration d’antibiotiques à l’ablation des prothèses.

Cancer du sein

Il y a moins de cancers du sein chez les femmes porteuses de prothèses du seins que dans la population générale. Ceci est dû au fait que ces femmes ont en général moins de tissu et de volume où les tumeurs peuvent se développer.

Les prothèses modernes n’interfèrent pas dans la détection des cancers du sein. La survie des patientes et le stage lors du diagnostic ne diffèrent pas entre les femmes porteuses de prothèses mammaires et les autres.

La radiothérapie n’est pas possible sur des seins portant des prothèses mammaires, c’est pourquoi l’ablation en cas de processus cancéreux du sein est indispensable.

Complications esthétiques suite à une augmentation mammaire

La malposition des implants est la deuxième complication après les contractures de capsule.

La correction d’une telle complication implique souvent une combinaison de plusieurs techniques: ablation des prothèses, capsulotomie (ablation de la capsule fibrineuse formée autour de la prothèse), et repositionnement de la prothèse.

Spécialisée en chirurgie esthétique et reconstructive, la Docteure Sophie Nordback est joignable pour une consultation ou tout autres renseignements complémentaires au sujet d’implants relatifs à une augmentation mammaire à son cabinet de chirurgie esthétique de Lutry, à proximité de Lausanne, au +41 21 791 70 70.

Elle propose également d’autres interventions telles que la liposuccion, le lifting au visage ou encore l’abdominoplastie.

 

Augmentation mammaire Lausanne

Bibliographie:
Grabb and Smith’s Plastic Surgery, Page 712
Grabb and Smith’s Plastic Surgery, James Walter Smith
Charles Thorne, William C. Grabb, Robert W. Beasley
Charles Thorne, James Walter Smith
ISBN 0781746981, 9780781746984